La signification de l’émoji « cœur noir » sur WhatsApp et quand l’utiliser


La signification de l’émoji « cœur noir » sur WhatsApp et quand l’utiliser. WhatsApp, qui fait partie des plus grandes applications de la messagerie instantanée au monde, dispose également des émojis comme les autres réseaux sociaux. Cependant, beaucoup de personnes les utilisent de travers. C’est pourquoi nous vous proposons dans cet article la signification de l’émoji « cœur noir ».

Parfois, au cours des discussions sur WhatsApp, l’on n’a pas envie de beaucoup écrire ou d’envoyer un message vocal pour exprimer ses ressentis. Du coup, l’on se retourne vers les émojis et les stickers. Bien que ces derniers ont une signification claire, certains ayant des formes et couleurs variés nécessitent une explication plus approfondie.  Découvrez ici celle de l’émoji « cœur noir »

En effet le cœur noir a été accepté par l’organisation Unicode Consortium en 2016 et ajouté à la liste des émojis dans la section des nombres la même année. Contrairement au cœur rouge qui symbolise l’amour et la passion, ce symbole peut exprimer un sentiment étrange et différent.

Télécharger également :  WhatsApp Plus Apk par HeyMods denière version 2022

A première vue, le cœur noir renvoie au deuil et à la souffrance. Il est souvent employé dans les discussions WhatsApp pour exprimer sa tristesse face à la perte d’un être cher ou suite à une rupture amoureuse. Il met en avant un amour contrarié ou chagriné, un mal-être profond ou le sentiment d’être incompris dans une relation.

Cet émoji peut également être une manière d’accompagner votre humour noir, d’exprimer des regrets ou un plaisir coupable. Cependant, outre sa connotation négative, ce symbole cache une signification particulière. Il serait le signe d’un amour exacerbé, une passion enfouie et féroce. Alors, si tous les cœurs de WhatsApp ne vous suffisent pas pour exprimer vos sentiments, envoyez le cœur noir à votre moitié. Cet émoji accompagné d’un message romantique est une belle manière d’afficher votre singularité.

Laisser un commentaire